Partenariat

Test navette de Luc Léger

Test navette de Luc Leger

Un test d’endurance permettant une évaluation extrapolée de la consommation maximale d’oxygène.

Ce test imaginé par Luc LEGER à l’utilisation des professeurs d’E.P.S. a été conçu pour les enfants de 6 à 18 ans, quel que soit leur niveau de pratique sportive.

Il s’agit d’un test d’endurance permettant une évaluation extrapolée de la consommation maximale d’oxygène. Ce test reproductible et comparatif permet de suivre l’évolution de la vitesse maximale aérobie.

Mais attention, ce test d’effort doit être réalisé selon un protocole strict en respectant les contre-indications à la pratique des sports.

 

 

Exemples de prédictions de performances

VMA  +/- 17 km/h
3000 m 10’45’’ à 16 71 km/h 95%
10000 m 41’45’’ à 14 37 km/h 82%
21000 m 1H37’39’’ à 12 90 km/h 73%
42195 m 3H40’10’’ à 11 50 km/h 65%

Descriptif du test

Le matériel

Une piste d’athlétisme, un gymnase ou une salle de sport avec une surface plane anti-dérapante est nécessaire pour la réalisation de ce test dans des conditions de sécurité.

Des plots sont placés tous les 20 mètres, ou cette surface peut être délimitée par deux lignes parallèles de 20 mètres. Un magnétophone ou un transmetteur de sons est nécessaire, le CD pré-enregistré au protocole de l’épreuve est disponible dans tous les magasins spécialisés ou en téléchargement sur internet.

Des bandes adhésives pour matérialiser les lignes parallèles de 20 mètres sont nécessaires. Des plots peuvent également être placés pour la réalisation de ce test.

Principe du test

Il s’agit d’un test progressif de course afin de déterminer la VMA et par extrapolation la VO2Max. On demande au jeune sportif de courir soit sur une piste étalonnée tous les 20 mètres, soit entre deux lignes identifiées et espacées de 20 mètres dans un gymnase. Le sportif, pour effectuer ce test, doit être en tenue de sport, chaussures adaptées à la surface, s’être échauffé et étiré avant la réalisation de ce test.

Instructions données au sportif

Le sportif doit se placer sur la ligne de départ, et réaliser soit le plus grand nombre d’allers/retours à des vitesses progressivement accélérées soit accélérer sa vitesse au passage de chaque plot sur piste d’athlétisme.

A chaque signal sonore, le sportif doit ajuster sa vitesse pour se retrouver dans les temps 20 mètres plus loin. Si le test est effectué entre deux lignes de 20 mètres, le sportif doit bloquer un pied derrière la ligne pour amorcer le retour et faire un demi-tour. On ne doit pas placer d’objet dangereux ou gênant afin de permettre ce demi-tour.

Le sportif s’arrête quand il n’est plus capable de suivre le rythme imposé et ne peut pas rejoindre le plot ou la ligne dans les temps au passage du bip ou du signal.

L’épreuve est arrêtée lorsque ce décalage est égal ou supérieur à deux mètres. Le sportif doit alors retenir le palier annoncé au moyen du bip ou de la bande sonore. C’est ce résultat là de dernier palier obtenu qui compte pour le calcul de la VMA.

Même si le premier palier correspond à une vitesse de 7-8 km/h, il est généralement admis qu’un échauffement peut être utile, mais ce point est discutable.

Le déroulement du test navette

Principe  de base :

Entre 2 lignes espacées de 20 mètres il faut  courir le plus longtemps possible en respectant un rythme de course qui s’accélère toutes les minutes.

Possibilité de calculer la VO2 Max à partir de l’équation suivante :

Y = 14,49 – 2, 143 x + 0,00324x²

Y est le VO2 Max. exprimé en ml. mn-1 Kg et X la vitesse atteinte au dernier palier réalisé exprimée en km/h.

Déroulement :

Les participants sont répartis, par deux en général, en face de chaque plot. La cassette se met alors en route et les participants doivent se retrouver en face du plot suivant au moment où retenti le bip sur la cassette et cela à chaque bip. Un cycliste peut donner le rythme en suivant les bips grâce au magnétophone. Chaque palier dure environ 2′ et l’allure est augmentés à chaque palier de 1 km/h. Le premier palier correspond en général à une vitesse de 7 à 8 km/h. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer un échauffement. Celui-ci étant incorporé dans les premiers paliers.

Lorsque le sujet n’est plus en concordance avec le bip et le plot il a alors atteint sa VMA. Il doit alors s’arrêter et repérer le palier auquel il est arrivé ainsi que le nombre de plots franchis après le dernier tour.

Temps en minutes Paliers Km/h m/min m/sec VO2 ml/min/kg Paliers d'origine  Temps en minutes
0  1  8  133.3  2.22  26.2  1  0
1  2  8.5  141.7  2.36
2  3  9  150.0  2.50  29.2  2  1
3  4  9.5  158.3  2.64
4  5  10  166.7  2.78  35  3  2
5  6  10.5  175.0  2.92  37.9  4  3
6  7  11  183.3  3.06  40.8  5  4
7  8  11.5  191.7  3.19  43.7  6  5
8  9  12  200.0  3.33  46.6  7  6
9  10  12.5  208.3  3.47  49.6  8  7
10  11  13  216.7  3.61  52.5  9  8
11  12  13.5  225.0  3.75  55.4  10  9
12  13  14  233.3  3.89  58.3  11  10
13  14  14.5  241.7  4.03  61.2  12  11
14  15  15  250.0  4.17  64.1  13  12
15  16  15.5  258.3  4.31  67.1  14  13
16  17  16  266.7  4.44  70  15  14
17  18  16.5  275.0  4.58  72.9  16  15
18  19  17  283.3  4.72  75.8  17  16
19  20  17.5  291.7  4.86  78.7  18  17
20  21  18  300.0  5.00  81.6  19  18
21  22  18.5  308.3  5.14  84.6  20  19
22  23  19  316.7  5.28   21  20
23  24  19.5  325.0  5.42    22  21
24  25  20  333.3  5.56   23  22

Sensibilisation du test

Le relevé de la fréquence cardiaque permet de valider la motivation du sportif qui pourrait être amené à arrêter l’épreuve alors qu’il n’est pas à sa VMA. Faire réaliser l’épreuve avec un cardio-fréquencemètre permet justement de corréler ses résultats avec ses notions de fréquence cardiaque maxima.

Attention toutefois aux responsabilités médico-légales vis-à-vis d’un éventuel accident cardiaque lorsque le sportif est amené lors d’une épreuve d’effort à fréquence cardiaque maximale pour l’âge.

Directives pour la réalisation du test

Si l’on réalise ce test en gymnase, la matérialisation des deux extrémités de la piste doit être faite avec de préférence des bandes autocollantes bien visibles. Si l’on réalise cette épreuve sur piste d’athlétisme, les plots doivent être bien signalés.

On conseille éventuellement de s’aider à chaque plot avec des élèves placés pour matérialiser ce plot. Le sol ne doit pas être glissant, le temps doit être correct, éviter la pluie, bien entendu le verglas, mais également le vent contraire ou favorable. Vérifier son matériel cardio-fréquencemètre, porteur de son, cassette ou CD avant l’épreuve. Pour canaliser le test, on peut demander à un élève déjà expérimenté ou au professeur de réaliser ce test avec l’ensemble du groupe, ou tout au moins de faire une démonstration avec le passage du premier sportif.

Surtout demander soit au sportif soit aux aides de bien mémoriser le numéro du dernier palier avant échec de passage au plot ou à la ligne matérialisée car c’est ce palier qui conditionnera la VMA et la VO2Max.

Les résultats

Chaque palier correspond à une vitesse et à une VO2Max extrapolée en ml/kg/mn selon l’âge du sportif : afficher les tableaux.

Conclusion

Ce test permet une évaluation de l’endurance. Il s’agit d’un test collectif ou individuel permettant l’évaluation de la VO2Max par méthode indirecte et extrapolation.

Il s’agit d’un bon test indicateur de l’endurance, reproductible et comparatif. Il ne remplace en rien un test réalisé en laboratoire de physiologie ou en cabinet d’épreuve d’effort.

Attention : ce test d’effort doit être réalisé selon un protocole strict en respectant les contre-indications à la pratique des sports.

En cas d’incident, appelez les urgences par le 15 sur votre téléphone ou le 112 sur votre mobile.

Retrouvez les bienfaits des activités physiques, les bonnes pratiques pour votre santé, dans : « A vos marques, prêts, Bougez ! Et Sportifiez vous ! » Des Dr Patrick Bacquaert et Frédéric MATON, Ed. Chiron

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Vous êtes médecin du sport, professionnel de la santé et vous souhaitez publier un article sur notre site : contactez-nous

 

Lancez une recherche sur notre site...

Nombre d'articles à votre disposition : 889

Publicité

Dr. Patrick Bacquaert A propos de l'auteur

Consultant en médecine du sport et sport santé ainsi que médecin chef de l’Institut de Recherche en Bien-être, Médecine et Sport Santé (IRBMS). Le docteur Patrick Bacquaert est l'une des grandes figures de la médecine du sport. Il s'est investi dans la promotion du sport santé dans la région Nord Pas-de-Calais. Il œuvre également dans la lutte contre le dopage et s'occupe activement d'un site Internet www.irbms.com dont il est le responsable.

Publicité