ARN messager et dopage : mythe ou réalité en 2023 ?

ARN messager (dopage et sport)

Histoire d’une révolution par détournement d’usage

1990 : La maladie et la science médicale comme vecteur d’une nouvelle forme de dopage par le détournement d’un procédé et d’un médicament avec tous les effets et affaires dont certaines sont encore à ce jour restées secrètes mais qui ont eu pour effet de modifier de nombreux résultats sportifs en favorisant la science détournée à l’entrainement physiologique.

L’EPO et les hormones de croissance seront-ils remplacés chez les sportifs par des ARN messagers ?

2023 : Le Covid 19 comme initiateur d’une nouvelle forme de dopage avec la duplication de la technologie des vaccins dits à ARN messagers.

En effet le besoin en protéines dites musculaires afin de « performer »par l’utilisation de protéines recombinantes correspond à la définition du dopage génétique en apportant de l’ARN (ou de l’ADN ) pourvoyeur d’un « boostage » non physiologique.

  • Mythe oui comme pour l’EPO dans les années 1990 qui est devenu l’élément souvent prédominant de la réussite dans le déni total… avant les avancées de la science et des contrôles antidopages.
  • Réalité car les vaccins ont sans doute économisés de nombreuses vies humaines… alors comment ne pas détourner les avancées de cette technologie à des fins de performances physiques ?
  • Réalité car l’Agence Mondiale Antidopage lance en 2023 un appel à projets pour la recherche sur le développement de méthodes de détection du dopage génétique.

Il faut lire entre les lignes, et la détection du dopage génétique concerne donc toute la technologie de l’ARN messager… Il n’y a pas de fumée sans feu !

La science est la pierre angulaire des avancées dans la lutte contre le dopage.

La recherche innovante permet d’identifier de nouvelles tendances en matière de dopage, de nouvelles substances, de nouvelles méthodes de dopage et de nouvelles approches de détection (source : AMA).

Les résultats sportifs et les puissances développées par les sportifs sont regardés à la loupe car l’évolution du matériel, les sommes engagées dans la préparation peuvent servir d’alibis !

Sujets de recherche et éligibilité des projets de recherche proposés par l’AMA

L’objectif de cet appel à projets est de soutenir ceux qui optimisent et valident les outils analytiques pour détecter les acides nucléiques utilisés pour le dopage génétique, en incorporant des plateformes technologiques qui peuvent s’adapter pour détecter une gamme de séquences dans de nombreux échantillons sans perte de sensibilité par rapport à l’approche PCR actuelle.

Les applications éligibles à cet appel à projets pour la détection directe du dopage génétique incluent, mais ne sont pas limitées à :

1. Les méthodes basées sur le séquençage, qui peuvent comprendre :

  • Enrichissement de la cible (par exemple, hybridation de la sonde) pour des séquences spécifiques; Séquençage d’ADN sans cellules (c’est-à-dire ciblé ou non ciblé) ;
  • Autres approches de séquençage de l’ADN adaptées à la détection du dopage génétique, telles que le séquençage Long-Read, le séquençage de l’exome entier ou du génome entier ; ou séquençage de l’ARN adapté pour détecter les séquences étrangères spécifiques trouvées dans les ARNm thérapeutiques.

2. Méthodes multiplexées basées sur des courtes répétitions en palindromes regroupées et régulièrement espacées (CRISPR) pour la détection ciblée d’acides nucléiques.

En savoir plus sur l’appel à projets sur le site de l’AMA.

C’est quoi un ARN messager ?

Les originaux restent au coffre, les copies sont transmises à l’usine ! Les ARN messagers (ou ARNm) sont comme ces copies, des molécules chargées de transmettre l’information codée dans notre précieux génome, pour permettre la synthèse des protéines nécessaires au fonctionnement de nos cellules. Attention, ce message s’autodétruira rapidement : les ARN messagers sont en effet des molécules très fragiles.

 

Conclusion

Restons vigilants, admirons les exploits sportifs, saluons les médailles mais continuons à lutter contre la triche en milieu sportif.

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.
    • E-conseil dopage

      Vous désirez une information... l'e-conseil dopage de l'IRBMS est à votre disposition. Utilisez cette adresse pour nous contacter : info@ledopage.fr

    • Le miniguide de l’antidopage (AFLD)
      Liste des substances et méthodes interdites

    +Compléments alimentaires

    +Boissons énergisantes

    +Dopage : effets secondaires