Annonces

Poids de forme et performances

Visitez le site d'Ergysport
poids

Le sport peut amener certains troubles du comportement alimentaire

Attention danger : la performance peut passer par la modification du comportement alimentaire mais seul un (une) professionnel de la nutrition peut vous aider

Les troubles du comportement alimentaire touchent principalement  les pratiques suivantes :

  • La pratique d’un sport esthétique ou artistique
  • La pratique d’un sport à catégories de poids
  • La pratique d’un sport où le poids peut être un handicap pour la performance

L’exigence de performance  associée à la recherche d’un résultat entrainent la mise en place de stratégies alimentaires pouvant associer les périodes de boulimie et anorexie et une addiction aux résultats de la balance ainsi qu’au retour de son image corporelle

Une addiction aux chiffres  de la balance avec de nombreuses pesées par jour et une illusion de reflet de son image corporelle qui est celle d’une grosse aggrave le trouble du comportement alimentaire

La performance ou l’hyperactivité masquent le troubles  et souvent  seul un (une) professionnel de la nutrition peut  aider la (le ) sportif dans le cadre de l’anorexia athletica.

Afin de vous aider, l’IRBMS vous propose des articles dédiés :

 

Le cercle vicieux qui conduit vers le cauchemar quotidien

Attention: «le déni est la clé des troubles des conduites alimentaires à la recherche du corps parfait pour performer »

 

 

 

Pour agir il faut entrer par l’entretien motivationnel  La spirale du changement, d’après Prochaska et al, Am Psychol (1992), tiré de Tafticht et Csillik, Ann Med Psychol (2013).

 

 

Les spécialistes à votre service http://www.nutritiondusport.fr/sante/

 

 

Bon à savoir

Quelques chiffres

Classification

IMC (kg/m2)

Principaux seuils

Seuils additionnels

Sous poids

< 18.50

< 18.50

Maigreur sévère

< 16.00

< 16.00

Maigreur modérée

16.00 – 16.99

16.00 – 16.99

Maigreur légère

17.00 – 18.49

17.00 – 18.49

Poids normal

18.50 – 24.99

18.50 – 22.99

23.00 – 24.99

Surpoids

= 25.00

= 25.00

Pré – obèse

25.00 – 29.99

25.00 – 27.49

27.50 – 29.99

Obèse

= 30.00

= 30.00

Obèse class I

30.00 – 34-99

30.00 – 32.49

32.50 – 34.99

Obèse class II

35.00 – 39.99

35.00 – 37.49

37.50 – 39.99

Obèse class III

= 40.00

= 40.00

Source: OMS adapté des rapports1995, 2000 et 2004

 

1997

2006

Maigreur
(IMC < 18,5 kg/m2)

5,0 %

4,9 %

Poids de référence

58,3 %

53,5 %

Surpoids
(25 < IMC < 30)

28,5 %

29,2 %

Obésité non massive
(30 < IMC < 39,9)

7,9 %

11,6 %

Obésité massive
(IMC > 40)

0,3 %

0,8 %

Source : theheart.org, ObEpi 2006 : des obésités de plus en plus sévères et précoces en France [heartwire > Actualités; 12 oct. 2006]

 

Conclusion

Le sport peut provoquer un trouble du comportement alimentaire souvent caché et donc difficile à prendre en charge

De nombreux sports sont concernés.

Un travail collaboratif doit associer  les encadrants du sportif

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Congrès 2017 : inscription

    Congrès 2017 : inscription
  • Partenariat

    Partenariat