Annonces

Prévention des fractures de fatigue

Prévention des fractures de fatigue

La fracture de fatigue survient dans un contexte plurifactoriel.

La pratique sportive, la fatigue, le changement de technique, l’anxiété, une mauvaise hygiène alimentaire conduisent à une souffrance osseuse et provoquent une fracture de fatigue. Les femmes ont des facteurs aggravants.

Adopter un comportement protecteur du remodelage osseux

Éviter la répétition d’un geste

En effet un geste répété peut être à l’origine des microfissures osseuses par réaction inflammatoire. Il faut adapter les entraînements en prenant en compte ce risque.

Bon équipement et sol choisi.

Travailler ses bons appuis au sol avec des chaussures à semelles amortissantes ou podologique. Ne pas courir inutilement sur une surface dure comme le bitume (lire notre article : « Courses sur route tout savoir pour « performer » en toute sécurité« ).

Respecter les temps de récupérations

L’échauffement, les étirements, les massages, les douches froides et le sommeil permettent une bonne restructuration de l’os.

La prévention des fractures de fatigue dans l’assiette

L’alimentation joue un rôle dans le remodelage osseux. Pour la prévention des fractures de fatigue, il est important d’avoir un apport suffisant en calcium, essentiel au métabolisme osseux, et en vitamine D qui en favorise l’absorption.

Le conseil du pro

Le Docteur Frédéric Maton ancien Président de la SFNS précise : Privilégiez les produits laitiers, les légumes crucifères (brocolis, choux, navets…), les poissons gras (sardines, saumon), les fruits et légumes secs, les œufs ou encore certaines eaux minérales riches en calcium.

Notre brochure « Comment adapter son alimentation pour l’effort ? » est disponible sur notre boutique Sport Santé.

Focus sport au féminin

Les femmes sont plus exposées que les hommes en raison de la triade féminine qui associe  :

Les fractures de fatigue concernent les membres inférieurs des coureuses, mais peuvent aussi survenir dans des zones anatomiques en lien avec la technique sportive comme le dos chez les gymnastes.

Annonces

Dépister la triade de la femme sportive

  • Manifestations possibles de la triade de la femme athlète
  • Trouble du comportement alimentaire
  • Fatigue inappropriée même si entrainement intense
  • Trouble du cycle menstruel
  • Intolérance au froid
  • Perte de poids inappropriée
  • Peau sèche
  • Extrémités froides
  • Dépression
  • Vomissements, diarrhées/constipation
  • Bradycardie
  • Hypotension
  • Érosion de l’émail des dents ou trouble de l’articulé dentaire
  • Troubles électrolytiques
  • Blessures répétitives
  • Infections ORL fréquentes
    Etc.

Le traitement implique : le repérage et la fin d’un tabou

  • La prévention d’un régime compulsif et inadapté
  • Le suivi de la densité minérale osseuse
  • Le suivi gynécologique
  • Le travail harmonieux des postures
  • La réathlétisation adaptée

Notre source principale : www.revmed.ch

En cas d’échec à la prévention des fractures de fatigue, le diagnostic précoce est déjà un élément du traitement et permet une projection d’une reprise du sport en ayant réalisé un bilan étiologique et éliminé les facteurs de risques. Lire notre article complet sur les fractures de fatigue (diagnostic et prise en charge).

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591