Notre partenaire

Les Fibres


Les fibres alimentaires traversent l’appareil digestif sans être digérées, et arrivent dans le colon. Elles y subissent une fermentation par certaines bactéries. Cette fermentation va produire des acides gras à chaînes courtes et de gaz.

QUE SONT ELLES REELLEMENT ?

Cette famille des fibres alimentaires regroupe tous les éléments qui ne sont pas digérés par les enzymes digestives des différents organes : – Des constituants d’origine végétale : Cellulose ou Hémicellulose, contenue dans les parois végétales. De le Pectine, contenue essentiellement dans les fruits De la Lignine. Certaines Gommes : Gouar, Carouble, Acacia… Des Alginates – Certains sucres de la famille des Oligosides : Fructo-oligosides, lactulose, Galactosides… De l’Amidon résistant : l’amidon contenu dans les féculents sera en grande partie digéré et métabolisé en réserve énergétique, mais une faible partie de l’amidon alimentaire sera « résistant » aux enzymes, et aura un rôle de fibre. – Certains produits microbiens : les Xanthanes

Bien qu’elles aient des origines et propriétés diverses, les fibres appartiennent toutes à la grande famille des polysaccharides (famille des sucres), à l’exception de la Lignine. PROPRIETES Leurs propriétés dépendent essentiellement de leur capacité à être (ou non) soluble. – Certaines sont insolubles : Cellulose, Lignine, certaines Hémicelluloses Ces fibres restent en suspension dans les liquides digestif, et les absorbent, se gonflent. Elles ont un rôle mécanique sur le transit en accélérant et stimulant le fonctionnement intestinal

– Certaines sont solubles : Pectines, Glucanes, Gommes, certaines Hémicelluloses Elles vont se lier, se dissoudre dans l’eau et les liquides digestifs pour en épaissir la viscosité et former des gels. Elles ont ainsi une forte capacité de rétention d’eau. Elles ont un rôle de régulation sur l’absorption de nombreux métabolites. Elles ont par ailleurs une action douce et bénéfique sur le transit.

QUE DEVIENNENT ELLES ?

Les fibres alimentaires traversent l’appareil digestif sans être digérées, et arrivent dans le colon. Elles y subissent une fermentation par certaines bactéries. Cette fermentation va produire des acides gras à chaînes courtes et de gaz. Ces acides gras produits auront trois orientations possibles : une partie est éliminée dans les selles. Une autre fraction sera utilisée par les bactéries intestinales pour leur développement et leurs fonctions. Enfin, ces acides gras pourront être réabsorber par les cellules du colon, et utilisées par celles-ci pour leur besoin énergétique. La composition de la flore colique est modifiée en fonction de la quantité et du type de fibres ingérées. Les fibres alimentaires interfèrent donc indirectement sur la qualité de la flore intestinale et sur ses fonctions.

Lire aussi :

 
Bibliographie

 

 

Ne partez pas sans lire sur notre site :

publicité

Fermer