Notre partenaire

Le Saumon

Visitez le site de Dynacare

Cet article vous est proposé en partenariat avec Dynacare

Le saumon est considéré comme un poisson gras, ce qui est l’une de ses qualités nutritionnelles majeures. En effet, on le qualifie ainsi en raison de son taux de lipides plus important que dans la majorité des produits marins, mais ce taux reste très raisonnable.

D’autre part, il contient des acides gras essentiels que peu d’aliments contiennent, et en particulier des oméga 3, dont EPA (Acide Eicosapentaénoïque) DHA (Acide Docosahexaénoïque), impliqués dans les grandes fonctions de l’organisme telles que la souplesse des tissus, la coagulation, les défenses immunitaires, la circulation, le fonctionnement cérébral et mnésique, la vision…

Autres propriétés

Les acides gras essentiels des poissons gras ont montré une efficacité dans la prévention de l’hypertension artérielle, des maladies cardiovasculaires, des pathologies de coagulation sanguine, de la maladie d’Alzheimer, ainsi que dans l’arthrite.

Recommandations

Pour la bonne dégustation des produits de la mer :

AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif aux recommandations sur les bénéfices et les risques liés à la consommation de produits de la pêche dans le cadre de l’actualisation des repères nutritionnels du PNNS. Graisse et Sport : La Société Française de Nutrition du Sport (SFNS) réagit…

La qualité essentielle du saumon

L’autre qualité majeure du saumon est d’enrichir l’alimentation du sportif en oligoéléments. Il est en effet particulièrement riche en minéraux et vitamines, dont en premier lieu la vitamine A (rétinol, pigments anthocyaniques), vitamine E et Sélénium impliqués dans le défenses anti-oxydantes du sportif, un large éventail de vitamines du groupe B, et vitamine D.

Parmi les micronutriments la richesse en Phosphore participe à la minéralisation du squelette et au fonctionnement des membranes des cellules (conditionnant leur perméabilité et échanges). S’y ajoute le Manganèse, zinc, fer. Enfin, les protéines de la chair du saumon sont d’excellente qualité biologique, apportant les 8 acides aminés essentiels.

Conseils pratiques

  • Une part de poisson gras (100g) suffit pour couvrir les besoins quotidiens en vitamine A chez un sportif.
  • La cuisson des poissons gras est recommandée à moins de 180° pour ne pas dénaturer les acides gras (oméga 3 et 6 en particulier).
  • Les autres poissons gras riches en oméga 3 sont : maquereau, thon, sardine, hareng, truite.

Saumon et sport

Le saumon, qualifié de poisson gras, en raison de son taux de lipides très important

Recettes associées

Crêpes au saumon Saumon en marinade Salade de mache nordique

Saumon/100g frais fumé
Ener. (Kcal) 180 142
Glucides (g) 0 0
Protides (g) 21 25
Lipides (g) 12>15 4.5
Saturés 2 0.8
Mono insaturés 4.4 1.8
Poly insaturés 3.1 1.3
Oméga 3 2.3 ND
Cholestérol 50 35
Sod. Na2+(mg) 45 1880
Chlore Cl (mg) 58 2850
Pot. K+ (mg) 360 420
Calcium (mg) 21 19
Magn. (mg) 27 32
Fer Fe2 (mg) 0.4 0.6
Phos. P (mg) 250 250
Zinc Zn2+ (mg) 0.6 0.4
Sélén. Se (µg) 26 24
Cuivre Cu (mg) 0.03 0.09
Mang. Mn (mg) 0.02 0.02
Vit A (µg) 20 ND
Vit E (mg) 2.5 ND
Vit B1 (mg) 0.23 0.16
Vit B2 (mg) 0.13 0.17
Vit B3 (mg) 7.2 8.8
Vit B6 (mg) 0.75 0.28
Vit B9 (mg) 16 2
Vit B5 (mg) 1 0.8
Vit B8 (mg) 7 ND
Vit B12 (µg) 4 3
Vit D (mg) 5.5 ND

Composition moyenne donnée à titre indicatif.

ND = Non documenté.

La composition nutritionnelle citée ci-dessus est une moyenne, car très dépendante de l’espèce, de l’origine des poissons et de leur cycle de reproduction.

publicité

Fermer