Publicité

Règles antidopage du Comité International Olympique applicables à Pékin 2008


Le nombre de contrôles sera de 4.500 environ à Pékin, en augmentation certaine puisqu’il n’était de 3.600 pour les derniers Jeux Olympiques d’Eté à Athènes.

Qui sera contrôlé ?

En règle générale, quelle que soit la compétition, les médaillés d’Or, d’Argent et de Bronze seront contrôlés ainsi que les deux suivants plus deux autres concurrents contrôlés au hasard ou par tirage au sort. Un certain nombre de contrôles seront faits de façon plus inopinée, avant les compétitions. La France s’est inscrite dans ce dispositif depuis de nombreux mois en proposant à ses sélectionnés un programme préventif. Parmi les 4.500 prélèvements prévus, 700 à 800 concernant la détection de l’E.P.O. dans les urines et 900 seront effectués lors de contrôles spécifiques sanguins.

Les nouveautés de la Lutte contre le dopage en 2008

La codification des éléments de la Charte Olympique et les règles antidopage du Comité International Olympique pour les 24èmes qui se déroulent à Pékin sont notifiées dans un texte de 20 pages, intitulé : « Règles anti-dopage du Comité International Olympique » (Pdf, 160 Ko). > Un athlète peut être contrôlé plus d’une fois dans la même journée. > Posséder sur soi ou dans ses bagages ou dans sa chambre toute substance figurant sur la liste des produits ou procédés interdits constituera une infraction. > Tout constat de carence sera considéré comme une infraction aux règles antidopage.

Organisation sur place

Le Comité International Olympique délègue la responsabilité de la mise en œuvre des contrôles de dopage au Comité d’Organisation des Jeux (B.O.C.O.G.), et à l’Agence Mondiale Anti-Dopage (A.M.A.). Les prélèvements seront réalisés à partir de 41 postes de contrôle, 34 se situant à Pékin et 7 dans les autres villes accueillant les compétitions. Les analyses pourront être réalisées en 24 à 72 heures en fonction de l’ensemble des tests pratiqués.

Contrôle de l’hormone de croissance

Le test de l’hormone de croissance (hGH) sera prêt pour les Jeux Olympiques de Pékin. Il s’agit en fait de kit nécessaire à réaliser des tests sanguins que le laboratoire utilise dès réception de l’échantillon de sang. Ces tests avaient déjà été réalisés antérieurement pour les Jeux Olympiques d’Athènes et ont été réalisés pour l’Euro-Football 2008. Toutefois, pour des raisons techniques, ces kits d’anticorps ont été distribués par un nouveau réseau et ils seront mis en service grâce à l’action conjointe de l’A.M.A. et du Comité International Olympique. Il s’agit d’une grande nouveauté puisque ces tests seront effectués par un kit sur sang prélevé en laboratoire directement, alors que depuis un an, l’ensemble des tests de dépistage de l’hGH était réalisé sur des échantillons sanguins congelés.

Conclusion

Les Jeux Olympiques d’Eté, qui se déroulent à Pékin du 8 août au 24 août 2008 seront des jeux placés sous contrôle direct du B.O.C.O.G et de l’A.M.A. pour faire respecter la Charte Olympique. Le Président du Comité International Olympique, lui-même ancien médecin et ancien sportif de haut niveau, s’est beaucoup investi. Les athlètes du monde entier sont ainsi avertis : aucune médaille ne sera attribuée de façon provisoire ou définitive à un athlète qui a enfreint les règles élémentaires de l’olympisme reprises dans l’important document diffusé par le C.I.O. et applicables dès la date d’ouverture du Village Olympique le 26 juillet 2008. Cette olympiade « Pékin 2008 » consacre des champions sans aucun soupçon de dopage.

Lire aussi :

 

+
Dopage et Jeux
Olympiques.

  • Prévention Dopage Lille/Wattignies

    Ampd
    L’Antenne Médicale de Prévention du Dopage est à l’écoute du public pour informer et conseiller (+ d'infos) :

    Téléphone : 03.20.62.08.17
    Courriel : sos@ledopage.fr
    Consultation : sur rendez-vous.
  • Tous concernés par le Dopage !

    > Brochure version papier : commander

    > Brochure version Pdf : télécharger

    La prévention du dopage

publicité

Fermer