Eau plate, eau gazeuse et santé : questions fréquentes

Visitez le site d'Ergysport
Les bienfaits de l'eau

Au total, l’eau constitue 65% de notre organisme, elle assure le transport des nutriments vers nos cellules, et l’élimination des déchets.

Boire de l’eau… mais quelle quantité ? Quels sont les signes d’une déshydratation ? L’eau fait-elle maigrir ? Et si on n’aime pas l’eau ?

Si l’été l’on pense souvent à s’hydrater, l’hiver ou par temps froid en revanche, on a moins souvent ce réflexe. Or, les risques de déshydratation sont tout aussi importants, surtout chez les personnes âgées et les nourrissons.

Est-il dangereux de trop boire, et à partir de combien de litres on boit trop ?

La situation où la personne boit trop est vraiment exceptionnelle. Il n’y a pas de danger de trop boire, car il y a une régulation naturelle de l’organisme, qui fait que l’excès d’eau est éliminé dans les urines. Bien sûr sont mises à part certaines maladies métaboliques, mais chez l’être humain « sain », il n’y a pas de problème de régulation des fluides corporels.

Il y a après un cas particulier chez le sportif, où si l’on boit trop une eau qui n’est pas adaptée sur des efforts de longue durée, cela peut causer des problèmes d’hyperhydratation ou hyponatrémie, ce qui peut aboutir à une perte de concentration et une baisse des taux de conscience.

Par eau non adaptée, on entend une eau qui n’est pas assez minéralisée pour des efforts de longue durée.

LE SAVIEZ-VOUS

Les signes d’une déshydratation

Fatigue, vertiges, amaigrissement, à un stade avancé, une déshydratation peut entraîner une désorientation voire un coma. L’eau est effectivement essentielle au maintien des fonctions physiologiques.

L’eau est présente à 83% dans le sang, 10% dans les tissus adipeux et 70% dans le cerveau ou les muscles. Au total, l’eau constitue 65% de notre organisme, elle assure le transport des nutriments vers nos cellules, et l’élimination des déchets. Elle assure également la lubrification des articulations et la régulation de la température corporelle.

► Lire aussi : Déshydratation et fatigue

Les seniors doivent-ils boire plus ? Comment évaluer la quantité d’eau nécessaire ?

D’une façon générale, il faut que les seniors soient très vigilants par rapport à l’hydratation. Il y a différentes circonstances qui font qu’ils soient plus vulnérables à la déshydratation.
Deux choses sont simples à repérer :

  • Déjà, la sensation de soif, normalement nous ne devrions jamais avoir soif. Mais les personnes âgées perdent ce sentiment de sensation de soif, et c’est à partir de là que c’est plus difficile à réguler.
  • L’autre paramètre est la couleur des urines. Si les urines sont très concentrées (très jaunes), cela indique que nous n’avons pas assez bu la veille. C’est pour cela que les urines du matin sont un très bon repère car elles reflètent parfaitement l’hydratation de la veille.

Il y a aussi la quantité d’eau contenue dans les aliments. On en revient là aux recommandations de consommation de fruits et légumes qui sont riches en eau. Les féculents cuits dans l’eau constituent également un apport hydrique.

En tout état de cause, nous avons besoin d’un repère. Et le mieux serait de ne pas descendre en dessous de 1 bouteille d’eau par jour (1,5 litre), en plus de l’eau apportée par les aliments.
Cette indication est donnée dans le cas où il n’y a pas d’effort physique. Bien entendu, s’il y a effort physique, on consommera au-delà des 1,5 litre.

Quelle est l’astuce pour boire plus d’eau quotidiennement pour ceux qui n’aiment pas l’eau ?

En réalité, toutes les eaux ont un goût différent. C’est pour cela qu’il faut déjà trouver l’eau qui nous convienne personnellement. Après, il est également possible de l’aromatiser, avec par exemple du citron pressé ou des fruits pressés. Il y a aussi la solution des eaux aromatisées, mais dont il faut se méfier, car si certaines eaux aromatisées ne contiennent pas de calories, d’autres sont sucrées, parfois aux édulcorants mais pas toujours. Du coup, si l’on boit ces eaux aromatisées tout au long de la journée, cela fait un apport en sucre continu sur la journée, et qui peut être délétère sur certains états de santé plus vulnérables.

Après il existe aussi la solution des thés et des tisanes pour aromatiser l’eau, mais malheureusement, il n’y a pas de « solution miracle ». il faut essayer de trouver l’eau et/ou l’arôme qui convient à la personne en particulier.

► Lire aussi : Les boissons au quotidien

Est-ce que les thés et rooibos sont aussi hydratants que l’eau ?

Attention, le thé est diurétique. Il faut donc se méfier car on perd beaucoup d’eau dans les urines. On croit bien s’hydrater mais ce n’est pas le cas. Boire beaucoup de thés dans la journée n’hydrate pas bien.

CONSEIL DU PRO

L’eau gazeuse a t-elle un réel avantage ? Qu’apporte la présence des bulles ?

Les eaux pétillantes sont très intéressantes et apportent un effet santé, car ce sont les eaux les plus riches en minéraux.

Après la présence de gaz, en terme de santé, n’apporte aucun intérêt, mais les bulles peuvent contribuer au côté rafraichissant, donc indirectement à la prise de boissons. Elles peuvent donc éventuellement être conseillées aux faibles consommateurs d’eau.

Les eaux pétillantes, de par leur richesse en minéraux, peuvent palier à différentes carences (par exemple en magnésium), et elles sont très utiles également en récupération de l’effort physique. Quand on est sportif, et même en sport santé (quand on bouge pour sa santé, pour son bien-être), après l’effort, en récupération de chaque effort, c’est mieux de boire une eau hyper minéralisée, donc une eau pétillante, car cela permet de compenser toutes les pertes minérales qu’on a eues à l’effort.

Tableau comparatif des eaux du commerce
Documents
Tableau comparatif des eaux du commerce
Auteur(s) : IRBMS / Version : 2013
Pdf : 72.7 KB / 23040 Téléchargement(s)
Licence :
Teneurs en calcium, magnésium et sel de différentes eaux du commerce.
  • Petit rappel pour les sportifs

En récupération, on a besoin d’eau et de minéraux pour compenser les pertes pendant l’effort, et on a besoin également d’un antioxydant (un peu un nettoyeur) pour protéger nos cellules. L’un des meilleurs antioxydants est retrouvé dans la vitamine C, que l’on trouve dans les fruits (qui peuvent certes être sucrés mais dont notre organisme a également besoin). C’est pourquoi l’association eau pétillante + fruits pressés (orange par exemple) se révèle être une très bonne boisson à l’effort.

Est-il bien de consommer du lait après une séance de renforcement musculaire ?

Même en renforcement musculaire, boire de l’eau reste une nécessité. Boire du lait, en plus, lors des renforcements musculaires n’est pas une erreur si celui-ci est bien toléré, sinon il est également possible de passer à d’autres sources protéinées, plus sous forme solide, d’aliments.

Boire beaucoup d’eau est-il bon pour la santé de la prostate ?

En boire beaucoup sera toujours un indicateur de santé, que ce soit pour la prostate ou n’importe quel organe (le principal étant les reins car ils ne fonctionnent bien que s’ils sont bien drainés).
Pour la prostate, ce qui peut gêner ensuite est la fréquence des mictions, avec parfois des levers la nuit. C’est l’un des seuls effets indésirables lors d’une bonne hydratation quand on a des ennuis prostatiques.

L’eau du robinet adoucie est-elle bonne ?

Epurée, l’eau adoucie reste parfaitement comestible mais présente un goût particulier, ce qui peut présenter un frein pour sa consommation.

L’eau minérale est-elle différente de l’eau de source ?

Oui elles présentent une réelle différence. L’eau de source est la moins minérale, donc la plus simple que l’on puisse boire. Après il y a des eaux minérales, et encore au-dessus, des eaux hyper minéralisées (en général les eaux pétillantes).

► Lire aussi : Eaux minérales et leurs teneurs : quelle eau choisir pour sa santé, le sport ?

Y a-t-il un intérêt à boire de l’eau minérale ou de l’eau de source, plutôt que de l’eau du robinet ?

Il sera toujours mieux de boire de l’eau minéralisée, du fait de l’apport de minéraux, et d’autres apports nutritionnels, mais il n’y a pas de « mauvaise » eau. Il vaut mieux toujours boire de l’eau plutôt que de ne pas boire.

En France, l’eau du robinet est pratiquement potable partout, donc il n’y a aucun souci.

Qu’en est-il des résidus médicamenteux que l’on peut trouver dans l’eau du robinet ?

Normalement, les eaux du robinet sont traitées par les communes et les stations d’épuration. Sous réserve, il n’y a donc pas de problème à consommer l’eau du robinet, car même s’il y a des résidus, ils sont en dessous des seuils autorisés. Les communes mettent régulièrement sur leur support de diffusion les différents résultats d’analyse de l’eau.

Y a-t-il un lien entre la consommation d’eau et la gestion du poids ?

La question est délicate car il n’y a aucune eau qui fait maigrir.

Par contre, on peut retrouver des sportifs (principalement à catégorie de poids), qui restreignent leur consommation d’eau, car l’eau apporte un poids sur l’organisme, donc pour réguler leur poids, voire même perdre en poids, certaines personnes ont tendance à moins boire. Ce qui est une réelle erreur, car à la rigueur, pour perdre du poids, il faudrait boire un peu plus : en voulant perdre du poids, on a des apports en énergie qui sont moindres, et pour les cellules, cela peut être un stress. Et tout stress pour l’organisme implique d’améliorer l’élimination des déchets, donc de mieux boire, pour mieux drainer l’organisme.

Il faut également rappeler pour les sportifs qu’il faut éviter de jouer avec l’hydratation car jouer sur l’eau présente un risque supplémentaire de blessures (par exemple les tendinites), et qu’il est préférable de faire un régime correct et perdre du poids progressivement.

BROCHURE IRBMS

Comment adapter son hydratation à l’effort ?

Brochure : hydratation du sportif La déshydratation s’accompagne d’une baisse importante des aptitudes physiques et expose à de nombreuses complications comme l’apparition de crampes, de lésions musculo-tendineuses, ou du coup de chaleur…

Commander

Les enfants peuvent-ils boire de l’eau gazeuse sans danger ?

Il n’y a pas de risques chez les enfants (éviter quand même les tous jeunes), juste la présence de bulles peut être désagréable pour les jeunes enfants. C’est pour cela qu’on leur recommande quand même des eaux plates.

Le sodium contenu dans l’eau et le sodium du sel, est-ce la même chose ?

Le sel, c’est du chlorure de sodium, ça n’est pas du sodium. Donc non, ça n’est pas la même chose.
Le sodium contenu dans les eaux ne donne pas forcément du sel, ce qui n’en fait pas des eaux salées.

 

Cet article est une retranscription de l’émission « Le Mag de la Santé » du 23/02/21 (France 5) durant laquelle le Docteur Maton de l’IRBMS était interrogé.

© IRBMS - Droits de reproduction

► Recevoir notre Newsletter

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs