Annonces

Les mauvaises rencontres de l’été

Les dangers de l'été

Les dangers de l'été : piqûres d'insectes, morsures, griffures...

LES MAUVAISES RENCONTRES DE L’ETE : piqûres d’insectes, morsures, griffures…

La pratique du sport ou d’une activité physique, que ce soit à la campagne, au bord de la mer, en montagne ou au bord d’un lac nous réserve quelques surprises.

C’est ainsi que tous les ans, des randonneurs sont victimes d’insectes, serpents, brûlures, coups de soleil ou gelures ; d’autres au bord de mer sont victimes de méduses ou d’allergies solaires. Enfin, les joggeurs peuvent, lors de leur pratique, être attaqués par des animaux de compagnie ou sauvages et souffrir de morsures diverses.

Nous ne pouvons pas réaliser un dictionnaire de l’ensemble de ce qui vous attend, mais quelques dangers méritent d’être développés.

Comment reconnaître l’insecte piqueur ? Exemple de conduites à tenir lors d’un accident de l’été.

Piqûres, morsures, brûlures…

Morsure de chien Blessures causées par un chat Morsure de vipère ou de couleuvre Morsure d'araignée
Piqûre de chenille Piqûre de vive Piqûre de scorpion Piqûre de fourmis
Piqûre de taon Piqûre de guêpe ou d'abeille Piqûre de tique Piqûre de moustique
Piqûre de méduse Coup de soleil Gelures à la montagne l'été

Comment reconnaître l’insecte piqueur ?

Toute piqûre inquiète par sa douleur et le gonflement mais au de là il faut pouvoir identifier le responsable pour en prévoir les dangers.

  • Sillons, vésicules ou nodules on pense à la gale
  • Piqûres multiples en ligne ou courbe sur les fesses on pense puce
  • Piqûre unique avec un ou deux points on pense araignée
  • Piqûre et démangeaisons dans les cheveux on pense poux
  • Piqûre pubis, cils sourcils on pense morpion
  • Piqûre au niveau des ceintures ou chaussettes on pense aoûtats
  • Piqûres multiples parties découvertes on pense moustique
  • Piqûres multiples après un voyage ou nuit d’hôtel on pense punaise
  • Maladie de lyme

 

Exemple de conduites à tenir lors d’un accident de l’été

  1. Définir et clairement identifier les causes de la plainte (animal, traumatisme, allergie, etc…)
  2. Reconnaître :
    • les dangers pour la personne et l’entourage dont les témoins
    • les signes cliniques
  3. Evaluer :
    • les signes de gravité
    • les facteurs de risques
  4. Faire le ou les gestes immédiats
  5. Prévenir ou faire prévenir les secours d’urgence : 15/18 ou 112 sur le portable
  6. Entretenir une vigilance jusqu’à l’arrivée des secours

Dernier conseil : Il n’est pas inutile de posséder une petite trousse d’urgence qui permettra d’intervenir pour les petits malheurs avant que cela ne tourne au cauchemar.

Et n’oubliez pas le numéro des services de secours … 112 par portable GSM.

© IRBMS - Droits de reproduction

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

    Annonces

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

La rédaction vous conseille

  • Qui sommes-nous ?

    IRBMS Prévention sport santé
  • Nos Activités en 2015

    Nos activités en 2015
  • Partenariat

    Partenariat