SuivreSuivre

Annonces

Prévention et conseilsPrévention et conseils

C’est la rentrée : le choix d’un sport

La rentrée sportive

Bougez, c’est la Santé, pour le bien-être physique et moral quel que soit votre âge !

C’est la rentrée ! Il est temps de prendre de bonnes résolutions. Mais quel sport ou quelle activité physique vous conviendra le mieux ?

Pendant les vacances qui sont encore très proches, nous avons pratiqué quelques activités physiques inhabituelles mais agréables, quelques ballades ou randonnées ou même effectué quelques rencontres sportives sur le sable, avec ses enfants ou des amis.

Nous avons donc apprécié les vertus du slogan Bougez, c’est la Santé® : « Cette fois-ci, c’est juré ! Nous allons nous y mettre dès la rentrée« .

Bien prescrire le sport

« Bougez, c’est la Santé », c’est aussi bien vieillir. L’espérance de vie augmentant chaque année, nous connaissons les preuves scientifiques de l’intérêt de la pratique physique et sportive sur l’augmentation de l’espérance de vie. Les personnes en mouvement, qui bougent ou qui pratiquent une activité physique, autrement dit celles qui sont assidues à un sport, ont une espérance de vie augmentée de façon significative par rapport aux sujets sédentaires.

Le sport, c’est la santé, encore faut-il le pratiquer dans un but de santé ! Pour retrouver des bonnes pratiques sportives, nous vous encourageons à lire notre article : Les avantages du sport.

Conditions pour pratiquer une activité physique ou un sport

Pour être en forme, il faut  pratiquer une activité physique ou un sport au moins trois fois dans la semaine. La durée de chaque séance doit être au minimum d’une demi-heure, l’idéal serait d’approcher une heure au total par séance, comprenant échauffements, exercices physiques et récupération.

Cet investissement en temps n’est pas à la portée de tout le monde. Alors, quels sont les activités physiques et sports que nous pouvons aujourd’hui recommander ou conseiller ?

Les sports conseillés et excellents pour le cœur

Ce sont essentiellement ceux basés sur l’endurance, c’est-à-dire un exercice relativement long, n’augmentant pas votre fréquence cardiaque au-delà d’une formule simple de (200 – l’âge) :

Les sports conseillés mais sous surveillance

Il s’agit certes de sports ayant une grande capacité d’endurance, mais une fraction de ces sports peut être pratiquée dans une zone de fréquence cardiaque augmentée, tout en sachant qu’elle ne doit toujours pas dépasser (200 – l’âge) :

  • tennis mais préférez le double au simple si vous avez un surpoids poids ou des problèmes articulaires
  • badminton , padel, squash
  • remise en forme, cardio-training, fitness
  • marche sportive ou en montagne (la marche est un sport typiquement d’endurance, mais son intensité permet rarement d’obtenir une fréquence cardiaque significative)
  • arts martiaux
  • danse de salon ou acrobatique

Les sports entraînants des risques

Il s’agit soit de sports passion loisirs ou compétition entraînant des contraintes importantes et nécessitant une bonne forme physique. Ces pratiques sportives peuvent augmenter votre fréquence cardiaque de façon significative et pouvoir l’amener dans le rouge :

  • tous les sports (déconseillés pour ceux qui n’ont aucune expérience technique particulière)
  • équitation
  • sports d’eau (planche à voile, ski nautique, etc …)
  • ski alpin
  • sports de combat
  • musculation avec charges lourdes
  • boxe et certains arts martiaux

Les activités sportives loisirs

Elles sont autorisées en dehors de toutes compétitions (sauf amicales), mais nécessite toujours un apprentissage préalable même si elles paraissent faciles à pratiquer. Il ne faut jamais jouer contre un sportif compétiteur mais se confronter entre débutants :

  • pétanque
  • billard
  • tennis de table
  • bowling
  • tir à l’arc ou sur cible

Les activités non sportives

Il s’agit de pratiquer un sport sans s’en rendre compte. En réalité, la fréquence cardiaque augmente comme lors de la pratique d’un sport, mais vous bougez en réalisant des gestes au quotidien, sans vous en rendre compte :

  • prendre l’escalier le plus souvent possible
  • descendre du bus ou du métro une station plus tôt
  • garer sa voiture à dix minutes à pied de son objectif
  • passer du temps à bricoler ou jardiner
  • découvrir la nature à pied ou à vélo avec ses enfants ou petits-enfants
  • faire ses courses
  • promener son chien
  • marcher tout simplement, régulièrement tous les jours

Quelques interdictions de pratique sportive

Cardiologiques

La maladie coronaire, les valvulopathies, les cardiomyopathies, et l’hypertension artérielle peuvent interdire la pratique des sports, voire limiter la réalisation d’activités physiques et sportives et de bricolage ou de jardinage. Les interdictions dépendent de l’évolution de la maladie, et de la bonne tolérance au traitement. Avant tout exercice, consultez votre médecin.

Respiratoires

L’asthme d’effort, une insuffisance respiratoire chronique peuvent limiter fortement la pratique d’activités physiques et sportives. Il est nécessaire avant tout effort, d’évaluer le risque et de consulter son médecin.

Circulatoires

Une insuffisance veineuse ou artérielle peut être une contre-indication temporaire à la pratique sportive avant toute prise en charge thérapeutique.

Ostéo-articulaires

Une arthrose avancée, l’évolution d’une maladie rhumatismale inflammatoire, un trouble important de la statique ou une prothèse douloureuse peuvent limiter la pratique de certains sports, voire de l’activité physique. Toutefois, dans la plupart des cas, on encourage une pratique au quotidien. Seul votre médecin peut vous conseiller.

Annonces

Le sport santé sur ordonnance

L’activité physique adaptée peut être prescrite par votre médecin pour combattre une maladie chronique.

En effet, depuis le 1er Mars 2017 les médecins sont habilités à prescrire des APA aux patients souffrant d’une ALD.

Lire notre article : Comment prescrire le sport santé ?

Les bonnes intentions de la rentrée

Toutes ces bonnes résolutions vont permettre d’entretenir la mobilité des articulations, de maintenir le système cardio-respiratoires en bon état, le souffle sera entretenu, le cœur pourra maintenir une bonne tonicité et battre plus régulièrement, enfin mon système cardio-circulatoire sera dynamisé évitant par là même les maladies artérielles et veineuses.

Ainsi, « je me sentirai bien dans ma peau, améliorant la qualité de ma vie professionnelle, de ma vie personnelle et de ma vie de couple« .

Effectuer une visite médicale préalable

Quel que soit l’âge, quel que soit le niveau de pratique, nous conseillons même si la loi ne l’impose plus de consulter votre médecin.
Pour évoquer avec lui non seulement vos problèmes de santé, mais également les prises de médicaments (législation dopage), les vaccins, les niveaux et conditions de pratique.

Une visite médicale reste indispensable pour une bonne prévention dans le cadre d’une pratique sportive dans un but de santé.

Connaître la législation actuelle : Le certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport (CACI).

Aides financières et coupons sport

Des dispositifs permettent de réduire les coûts d’inscription à un club de loisirs ou de sport. La CAF a mis en place des aides financières pour les jeunes mais aussi pour les adultes. Vérifiez votre éligibilité sur ce site par exemple : aide-financiere.net

Brochures Sport Santé

L’IRBMS édite des brochures Sport Santé rédigées par des médecins du sport et destinées à un publique large. Elles prodiguent de nombreux conseils sur les bonnes pratiques. Ces brochures sont disponibles gratuitement hors frais d’envoi. Pour en profiter, il vous suffit de consulter notre catalogue.

Conclusion

Le Sport, c’est la Santé… Bougez, c’est la Santé…

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, le sport santé (Activité Physique Adaptée) permet de limiter les maladies chroniques type diabète, hypertension artérielle, obésité, cholestérol, maladies cardio-vasculaires, etc. Dans ce cas consultez votre médecin pour une prescription.

Le sport peut se pratiquer en famille ou individuellement. Le choix du sport est vaste, individuel ou collectif. Il dépendra bien entendu à la fois de vos possibilités, de vos aptitudes et de votre passion.

La rentrée est une excellente période pour prendre de bonnes résolutions.

Vous pouvez vous rapprocher des clubs sportifs, de l’Office Municipal des Sports, des Ligues ou des réseaux Sport Santé développés dans votre ville et globalement des nombreuses associations agréés Jeunesse et Sport ou des coach sportifs titulaires de la carte d’enseignant du sport.

Surtout, quelles que soient vos décisions, consultez votre médecin préalablement, débutez progressivement et ne forcez jamais car il ne faut pas se faire mal pour se faire du bien.

Bougez, c’est la Santé, pour le bien-être physique et moral quel que soit votre âge !!!

© IRBMS - Droits de reproduction

La rédaction vous conseille

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

  • Qui sommes-nous ?

    Qui sommes-nous ?
  • Congrès 2018 : inscription

    Congrès IRBMS 2018
  • Partenariat

    Partenariat et prestations