SuivreSuivre

Annonces

Prévention et conseilsPrévention et conseils

Tendinite du tendon d’Achille

Tendinite d'Achille

De nombreux traitements existent pour prendre en charge une tendinite d’Achille. Seul le médecin consulté pourra adapter le meilleur traitement au type de tendinite rencontrée.

Une tendinite d’Achille mal soignée peut évoluer vers le risque d’une rupture du tendon d’Achille.

Pourquoi une fragilité ?

Le tendon est une formation fibreuse unissant le corps charnu du muscle triceps au calcanéum. Ce tendon est richement vascularisé et possède également de nombreuses terminaisons nerveuses, ce qui explique sa grande sensibilité.

L’élasticité est la qualité première de ce tendon, or, celle-ci diminue avec l’âge. Nous gagnons en force ce que nous perdons en élasticité tout au long de notre vie ce qui nous impose la pratique régulière d’étirements.
Toutefois, cette propriété essentielle du tendon diminue plus vite que l’élasticité musculaire. Il se produit donc un conflit tendon-muscle puisque l’ensemble n’a plus la même élasticité.

Ceci explique la grande fragilité du tendon liée à notre vieillissement. En gagnant de l’âge, le tendon perd de sa souplesse et de sa résistance à l’effort, il peut donc s’enflammer et provoquer une tendinite ou se rompre brutalement.

Les Signes d’appel d’une tendinite d’Achille

  • Douleur brutale après un entraînement ou une compétition et plus rarement rupture partielle évoquant une tendinite inhabituelle.
  • Douleur progressive après une succession d’efforts répétitifs : c’est le cas le plus fréquent avec ses 5 formes :
  1. Tendinite d’insertion (à la base sur l’attache de l’os).
  2. Tendinite du corps (au milieu du tendon).
  3. Ténosynovite (inflammation de la gaine du tendon).
  4. Péritendinite (inflammation de la graisse).
  5. Bursite avec son nodule douloureux.

Les étiologies

Très nombreuses relevant « d’une enquête policière » :

Avant tout traitement consultez votre dentiste pour réaliser un bilan bucco-dentaire car les tendinites chroniques peuvent provenir d’un mauvais état dentaire.

La douleur

C’est le maître signe toujours présent :

  • Apparition progressive,
  • après l’effort ou au début de celui-ci,
  • quelques fois le matin au réveil avec mise en route difficile (dérouillage matinal),
  • entraîne une boiterie partielle ou permanente.

Le Diagnostic d’une tendinite d’Achille

  • Par votre médecin qui réalisera cette enquête étiologique, un examen clinique comparatif et s’aidera de l’échographie.
  • Si besoin pour éliminer une rupture partielle réalisation d’une IRM.
  • Bilan postural complémentaire.

Le Saviez-vous ?

  • Avant d’entreprendre les soins, essayer toujours d’éliminer les causes pouvant être responsable de votre tendinite. Ne pas oublier que cette douleur du tendon d’Achille est souvent due à un surmenage physique lié à une cause sportive évidente.
  • Attention d’être très vigilant car après 5 ou 6 jours d’évolution de la douleur, cette tendinite mal soignée peut évoluer vers le risque le plus grave qui est la rupture du tendon d’Achille. Il est donc impératif de consulter son médecin.

Annonces

Les Traitements

De nombreux traitements existent pour prendre en charge une tendinite d’Achille. Seul le médecin consulté pourra adapter le meilleur traitement au type de tendinite rencontrée. Chaque cas est particulier, le médecin dispose d’un grand nombre de possibilités reprises ci-dessous :

  • Supprimer la cause.
  • Repos total ou partiel.
  • La glace : il s’agit d’un traitement essentiel. La simplicité de ce traitement n’en fait pas pour autant un gadget. La glace stoppe l’inflammation et la douleur. Elle doit être appliquée soit en vessie, soit en cold-pack, soir même en glaçage direct par massage sur la zone douloureuse. Pour être efficace, le glace doit refroidir le tendon et donc être appliquée au moins dix minutes matin et soir (Attention ! Le froid peut brûler la peau : ne pas mettre la glace directement sur la peau).
  • Les massages transverses profonds (M.T.P.) : ces massages très particuliers font réellement partie de la thérapeutique de choix des tendinites. Vous devez insister sur les points douloureux que vous ressentez, en massant ces différents points avec le pouce par des petits mouvements précis en insistant 2 à 6 minutes sur les zones douloureuses. Ces massages peuvent être répétés 3 ou 4 fois dans la semaine.
  • La kinésithérapie ou physiothérapie.
  • Les anti-inflammatoires locaux.
  • Les traitements généraux : allopathie, homéopathie, phytothérapie.
  • La mésothérapie.
  • Les injections.
  • Ostéopathie spécifique réalisée par le médecin
  • Les ondes de choc extra-corporelles.
  • Port d’une talonnette.
  • Attelle si besoin.
  • Rééquilibrage postural.
  • Régime alimentaire spécifique : nous conseillons vivement de poursuivre un régime spécifique à la tendinite pendant 10 ou 15 jours après la reprise.

Conseils

Ne prenez aucun médicament destiné à masquer la douleur car vous risquez alors d’aggraver la tendinite, voire au pire de rompre votre tendon.

La reprise du sport après une tendinite d’Achille

Comme pour tout accident médico-sportif, il est hors de question de prévoir une reprise immédiate, non contrôlée. Cette reprise sera effectuée essentiellement au départ à l’entraînement, en « testant » le tendon. Pour aider à la reprise, un strapping de soutien est fortement conseillé. Il faut s’échauffer avant l’entraînement et pratiquer des étirements. Ne pas oublier qu’après l’entraînement, l’application de glace est souvent fort nécessaire.

© IRBMS - Droits de reproduction

La rédaction vous conseille

Partagez cet article

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.

Ici & ailleurs

Restons en contact !

    Newsletter : Abonnez-vous !

  • Et vous recevrez gratuitement chaque mois : nos actualités en Médecine du Sport, Sport Santé, Nutrition, Prévention dopage, Psychologie du sportif...


    Newsletter

L’IRBMS respecte la vie privée de ses utilisateurs et s’engage à ce que toutes les informations qu’il recueille permettant de les identifier soient considérées comme des informations confidentielles. Le site de l’Irbms est déclaré à la CNIL sous le numéro : 644591

  • Qui sommes-nous ?

    Qui sommes-nous ?
  • Congrès 2018 : compte-rendu

    Congrès IRBMS 2018
  • Partenariat

    Partenariat et prestations